Catan en force : Le retour de Starfarers

Le jeu The Starfarers of Catan qui était sorti (mais pas en France) en 1999 va connaître une nouvelle édition. 20 ans après, suite à une très longue période de rupture, Kosmos et le studio Catan préparent ce retour apparemment attendu par les aficionados de la chose catanaise sauce SF.

 

the Starfarers of Catan 1999

Retour dans le futur

 

Si Catan était un jeu de développement, celui-ci est plutôt un jeu de course : une course sur le plan technologique et une course en termes de points de victoire bien sûr. Le but du jeu est de surpasser vos adversaires en colonisant des planètes et en commerçant avec des aliens. Dans une sorte d’économie circulaire, vous allez tenter de gagner des ressources pour acheter des colonies afin de gagner plus de ressources… 

 

the Starfarers of Catan image jeu

The Starfarers of Catan en 1999

 

Les joueurs commencent avec des colonies regroupées autour de planètes à une extrémité du plateau et tentent de savoir quelles planètes occupées génèrent des ressources et dépensent des ressources pour acquérir des améliorations (telles que The Starfarers of Catandes accélérateurs, des armes…) et pour déplacer leurs navires de colonies et de commerce vers d’autres planètes et des systèmes aliens plus profitables. La rentabilité, une grande passion !   

C’est là que les deux fonctions des grandes fusées en plastique (les vaisseaux-mères) entrent en scène.
Elles permettent d’une part de noter toutes les améliorations effectuées. Par exemple, les boosters qui permettent à tous vos vaisseaux de se déplacer plus rapidement sont littéralement accrochés à votre vaisseau mère pour indiquer combien de mouvements bonus vos vaisseaux peuvent bénéficier.
D’autre part, les fusées servent à générer des informations aléatoires, un peu comme une sorte de tour à dés.
Elles se tiennent debout et en les secouant, deux perles de couleur deviendront visibles en tombant dans une section ajourée de l’objet.
La combinaison des couleurs donnera par exemple la vitesse à laquelle tous vos navires peuvent se déplacer sur le plateau pendant ce tour (modifié par le nombre d’améliorations de boosters présents sur le vaisseau mère).
Si la perle est noire, un événement se produit. Ce sont des cartes rencontres avec des choix possibles, du type « vous avez reçu un appel de détresse, que faites-vous ? » Peut-être serez-vous récompensés… Mais peut-être s’agira-t-il de pirates !

Comme dans Catan, le fait de produire des ressources concerne tous les joueurs pendant chaque tour et chacun peut choisir de commercer avec tous les autres pendant leur tour.
Bref, c’est du Catan, mais en différent tout de même. D’autant que la nouvelle édition comprendra une refonte complète de l’aspect visuel et du matériel (les vaisseaux-mères en 3D de l’original étaient connus pour être des petits êtres fragiles).

Les règles seront également révisées, certains éléments disparaissent et de nouveaux font leur apparition, notamment la possibilité pour les joueurs de créer une disposition de plateau différente à chaque partie pour une meilleure rejouabilité.

Catan: Starfarers sortira cet automne en anglais et allemand, après une avant-première lors de la GenCon en août.

 

Pub-Tipeee-grand-format-copie

3 Commentaires

  1. le zeptien il y a 23 jours
    Répondre

    Excellente nouvelle ! Pour moi, l’une des meilleures versions des Colons de Catane.

  2. Photo du profil de Maruk
    Maruk il y a 22 jours
    Répondre

    S’ils n’ont pas amélioré la qualité du plastique des fusées… Passez votre chemin.

    J’avais un exemplaire de ce jeu, et même en y faisant super attention, les différentes attaches des fusées n’arrêtaient pas de casser… Notamment celles des missiles jaunes qu’on voit sur la photo de l’article !

    (Et puis ça reste très porté sur le hasard… Catane oblige !)

Laisser un commentaire