up-versailles-ok

Bien vaigniez à Versailles (en français dans la règle) !

Hé l’ami, hâte toi d’aller nous quérir un bon jeu, nous sommes las de notre labeur

Je vous en parlais il y a peu, Versailles de Andrei Novac est un jeu familial innovant.

Du moins, c’est ce qu’ils annoncent dans les règles du jeu et dans leur speech chez NSKN Games, mais nous allons en juger par nous-même, sur pièce, autant que faire se peut après une simple lecture des règles.

En tout cas, la boite sera en français pour Essen, donc ça vaut le coup d’en savoir plus… Allez, regardons à quoi ressemblent les mécanismes de plus près.

Oyez oyez gentes dames et beaux damoiseaux, il est temps de frotter le fessard et d’odir les règles

Déjà le contexte. 2 à 5 joueurs vont incarner des architectes-designeurs d’intérieur et travaillent pour créer le palais de Sa Majesté Louis XIV et ainsi concourir pour obtenir la faveur du roy.

Chaque tour, un joueur déplace un ou plusieurs de ses ouvriers d’un endroit à un autre sur le plateau central et active l’ensemble des travailleurs réunis sur cette action. Il faudra leur fournir des ressources afin de leur permettre de construire le palais bout par bout comme un puzzle et de concevoir des décorations pour les intérieurs et les jardins.

Vous pourrez apprendre de nouvelles compétences histoire de faire du meilleur job, tout ça, avant le retour de Sa Majesté – qui ne manquera pas d’évaluer qui de ses serviteurs est le meilleur. Est-ce que ça serra vous ? Hé bhé, je sais pas moué, il suffit pas de le dire, il faut taquiner du meeple un peu !

Cesse tes fabliaux et pose le plateau séant, diablesse !

Niveau mise en place, on sort le plateau central et on pose les ressources nécessaires (cubes marrons pour le bois à mettre sur l’emplacement de la scierie, les cubes blancs pour le marbre sur la carrière, les cubes jaunes pour l’or sur la mine, jusqu’ici tout va bien), puis vous mélangez les tuiles Palais afin d’en créer une pile face cachée. On révèle 5 tuiles Palais et on les positionne sur les espaces dédiés de la ‘Guilde des Architectes’. On stock également les tuiles « Décorations ». Les joueurs s’arment ensuite de tous leurs petits bonhommes (meeples), de marqueurs d’activation à leur couleur, et de deux jetons « déplacement double ».

Silence maraud, on joue

À son tour, un joueur doit déplacer au moins un de ses travailleurs d’un endroit du plateau à un autre en suivant les flèches de déplacement. Un joueur peut choisir d’effectuer un mouvement simple ou un double, selon les règles suivantes :

– Mouvement simple permet au joueur de bouger un seul travailleur sur un emplacement en suivant une flèche de mouvement. Vous allez de lieu en lieu sans pouvoir en zapper.

– Mouvement double : Vous utilisez votre jeton de déplacement double pour pouvoir déplacer deux travailleurs au lieu d’un, ou déplacer un seul meeple en sautant par-dessus un lieu.

S’ils sont équidistants en même temps que nous, on peut repérer la tuile par rapport à une certaine distance. Si on s’éloigne, on s’ra équidistant, mais ça s’ra vachement moins précis et… et pas réciproque. (Oui bon, désolée, je n’ai pas resisté… pour les connaisseurs, c’est pas du jeu, c’est de la Kaamelott).

Bon, revenons à nos meeples.

On bouge nos petits bonhommes et c’est là que je vous dis qu’il y aussi des marqueurs « activation » sur les emplacements pour permettre… d’activer le Lieu ? Ouiii ! Mais attention, quel que soit le type de mouvement utilisé, un joueur ne peut jamais déplacer un travailleur sur un emplacement contenant un marqueur d’activation à sa couleur.

Bref, après avoir effectué son mouvement, le joueur place le marqueur d’activation à l’endroit où il est arrivé. Nous faisons fi des marqueurs d’activation appartenant à d’autres joueurs.

Que trépasse si je faiblis ! (Mais c’est facultatif)

Après avoir déplacé un ou plusieurs travailleurs dans un lieu, le joueur peut activer l’emplacement et utiliser ses avantages – mais c’est toujours facultatif. Par contre, lors de l’activation d’un emplacement, chaque travailleur doit être utilisé.

Chaque emplacement sur ​​le plateau fournit certains avantages qui sont fonction du nombre de travailleurs effectuant la tâche. Plus vous en avez, plus l’avantage sera intéressant. Quel bon sens.

Les emplacements du plateau :

  • La carrière de marbre et la scierie

Ces deux endroits fonctionnent de la même façon : le joueur qui active ces emplacements gagne 1/2/3 ressource(s) (marbre, bois) si 1/2/3 ou plus de leurs travailleurs sont présents.

  • Mine d’or

Dans la même veine : quand un joueur active la mine d’or, il reçoit 0/1/2 or si 1/2/3 ou plus de ses travailleurs sont présents.

  • La guilde des Architectes offre plusieurs options.

Un joueur peut utiliser une de ces options en fonction du nombre des travailleurs qu’il a sur place.

Les actions possibles peuvent être effectuées dans n’importe quel ordre.

• Un joueur peut prendre une (ou +) tuile Palais – cela nécessite un ou deux travailleurs. Prendre la tuile Palais la plus haute de la pile coûtera aussi de l’or.
• Un joueur peut retirer une à trois des tuiles Palais proposées – cela demande un travailleur par tuile que l’on supprime.  
• Un joueur peut retourner un de ses jetons « double mouvement » face visible pour le rendre de nouveau actif. Cela nécessite un travailleur et on ne peut l’effectuer qu’une fois par tour de joueur.

  • L’atelier

Cela permet d’acheter une ou plusieurs tuiles Décorations. Il faut pouvoir payer les ressources demandées sur les tuiles et avoir le bon nombre d’ouvriers sur place.

  • Guilde des alchimistes

Cela permet de faire avancer un de vos marqueurs Technologie (voir plus bas)… A condition de pouvoir payer.

  • Le chantier de construction

Activer le chantier de construction permet à un joueur de placer une ou plusieurs
tuiles Palais sur le plateau.

Pour cela, il faut :
•  Avoir un nombre d’ouvriers égal ou plus élevé que le nombre de travailleurs
représenté sur la tuile en question.
• Payer les ressources indiquées, y compris les Décorations.
• Placer la tuile adjacente à au moins une tuile déjà placée. Débrouillez-vous comme voulez, tournez votre tuile s’il le faut, mais faut que ça match façon puzzle. Une fois cela fait, vous empocher les PV que la tuile vous offre en avançant votre marqueur sur la piste de score.

  • Faveur du roi

On peut activer cet emplacement afin de recruter de nouveaux ouvriers et remettre à jour nos jetons « double mouvement ». Mais attention plus vous activerez cet endroit, plus le Roi approchera et quand il sera arrivé à Versailles, il voudra inspecter les travaux ! Autrement dit, jouer la faveur du Roi fait progresser le marqueur qui scelle la fin de partie.

Les pistes de Technologies

La guilde des alchimistes dispose de trois pistes de techno qui offrent aux joueurs des capacités spéciales, comme gagner des ressources supplémentaires, parfois même quand c’est les autres joueurs qui utilisent les emplacements qui donnent des ressources, ce qui est donc très intéressant. Une autre technologie permet dans le même esprit d’activer la Guilde des Architectes, l’atelier et le chantier de construction lorsque d’autres joueurs utilisent ces endroits. Pour être en mesure de tirer parti de l’une des technologies suivantes, un joueur doit avoir au moins un ouvrier sur place.

Et voilà ! Simple comme Versailles ! Heu… ?!

Me reste plus qu’à vous narrer en quelques points comment toute cette belle aventure prend fin. Et hop merci, de rien, au revoir messieurs-dames.

3 conditions entrainent la fin de partie : quand le roi arrive, quand le chantier de construction est plein ou quand la pile des tuiles Palais est vidée.

 

Vous avez votre total de PV auquel vous ajoutez :

  • 1 PV par tranche de 3 Marbre – de même pour le bois.
  • 2 Or valent 1 PV.
  • Chaque tuile Palais possédée par un joueur vaut 1 PV.
  • Chaque décoration vaut 3 PV.

 

Voilà donc les règles de ce jeu innovant des familles. Oui, après étude rapprochée, innovant est somme toute très relatif, vous en conviendrez. Nous avons une base de pose d’ouvriers et de gestion très classique avec peu d’interaction (pour ne pas dire aucune interaction, si ce n’est qu’on va utiliser les emplacements des autres en gérant bien ses technos) – mais aux règles limpides et ciselées -un jeu à l’allemande dans toute sa splendeur donc- avec l’idée de la contrainte des déplacements des ouvriers qui peut amener certaines considérations de programmation intéressantes, sans oublier le plaisir non feint de voir le palais de Sa Majesté se construire petit à petit.

Le format se veut moyen (90 minutes) pour 2 à 5 joueurs à partir de 12 ans et le jeu sera donc disponible en français à partir d’Essen.  

>> Pour la fiche du jeu Toc là

1 Commentaire

  1. Photo du profil de zedzed
    zedzed 27/08/2014
    Répondre

    Bon ben un de plus …

    ctrl-C/ctrl-V : Je me le note dans la liste des jeux à essayer de tester sur place. Merci.

    Pourvu que tous ces jeux soient mauvais, sinon ma femme et mon banquier vont râler !

Laisser un commentaire