Animal à bord ou Mmm! du Dr Knizia, mon coeur balance

J’ai deux enfants à la maison, et avec l’arrivée des saisons froides, ils sont de plus en plus avides de jeux de société. Avec deux parents joueurs, ils sont plutôt gâtés de ce côté-là !

On aime se tenir au courant des nouveautés pour dénicher des bons jeux adaptés à leurs âges (4 et 7 ans). Par exemple, nous avions noté que plusieurs jeux pour enfants sortaient du lot au dernier Spiel des Jahres, et il se trouve justement que Matagot en édite deux d’entre eux.

Dans cet article, je vais tenter de les comparer pour vous : Animal à bord de Ralf zur Linde et Wolfgang Sentker d’une part et Mmm! de Reiner Knizia d’autre part.

Animal à bord est un jeu compétitif où l’on fait des collections d’animaux un peu dans la lignée d’un Coloretto. Quant à Mmm!, c’est un jeu coopératif où l’on va aider des souris à se faire un stock de nourritures avant que le chat n’arrive.

 

► Animal à Bord : Noé fait des siennes !

animals_on_board_hd

Dans Animal à bord chaque joueur a son arche (un petit chevalet) et va faire monter autant d’animaux que possible à bord, pour concevoir des collections d’animaux.

Ceci dit, un certain Noé veille au grain et il nous pique tous les animaux dès qu’ils vont par paire ! Ainsi, en fin de partie, les paires nous rapporteront zéro point, par contre les animaux seuls vont marquer pour leur valeur nominale. Mieux, dès qu’on a plus de 3 tuiles d’un même animal, on va gagner 5 points par animaux. Oui mais pour en avoir trois il faut déjà en avoir deux ! 

aob_logo_fr

Comment ça fonctionne ?

Chaque joueur prend 3 tuiles animaux (face cachée) et en sélectionne une qu’il place dans son arche.
Ensuite, on dispose 12 tuiles sur la table (à 4 joueurs, sinon à 3 joueurs c’est 10, et à 2 c’est 8), dont une face cachée.

animal-a-bord02

À son tour de jeu, un joueur peut faire deux choses, au choix :

  • Soit scinder un groupe d’animaux en deux, c’est-à-dire par exemple au début je peux faire un groupe de 9 animaux et un groupe de 3 animaux, ou deux groupes de 6, ça peut aussi être 11 et 1. Quand on fait un groupe, on récupère un jeton nourriture au passage.
  • Soit décider d’héberger un groupe d’animaux et le placer dans son arche, par contre il faut pouvoir les nourrir (une nourriture par animal).

animal-a-bord-groupe

Ci-dessus 3 groupes d’animaux. À mon tour, je peux séparer encore les animaux, ou prendre le tigre et l’éléphant et payer 2 nourritures, ou les deux pandas et le chameau contre 3 nourritures, ou le tigre esseulé contre une nourriture.

Quand un joueur a sélectionné un groupe, son tour est terminé, il pose son petit drapeau sur son arche pour montrer qu’il a fini, et les autres joueurs continuent jusqu’à ce qu’ils aient à leur tour accueilli un groupe d’animaux.

On relance alors un tour et on replace à nouveau 12 tuiles animaux au centre, cela jusqu’à ce qu’un joueur ait 10 animaux dans son arche.

Alors, on termine le tour en cours et on compte les points. Les jetons de nourritures restants nous rapportent 1 PV.

animal-a-bord

Ici, les crocos et les pandas ne comptent pas. Je marque 5 points pour la tortue +2 pour le tigre, et la famille Renard me rapporte 15 points. Mon arche me rapporte 22 pts.

 

Ce que j’en pense

C’est un jeu pour enfants mais il est calibré pour du 8 ans car il faut savoir compter. En dessous de cet âge l’enfant fera de la figuration !

Les règles sont simples et les enfants en redemandent. Le jeu est mignon, les illustrations sont jolies, un peu pastel, l’arche en 3D est bien faite et tout à fait solide.

Mais attention, derrière son aspect un peu doucereux, le jeu est du genre calculatoire : on sait qu’il y a 12 animaux différents présents en 5 exemplaires numérotés de 1 à 5. Heureusement il y a cette tuile face cachée qui vient ajouter une dose d’inconnue tout à fait bienvenue ! Cette tuile attise la curiosité, certains joueurs foncent dessus, tantôt pour le meilleur, parfois pour le pire !

Les adultes peuvent jouer avec leur rejetons, ils auront peut-être l’avantage de mieux calculer les points, en revanche les enfants peuvent s’en sortir car eux vont surement mieux se souvenir des tuiles que vous avez déjà prises.

Entre adultes, le jeu tient bien la route, le seul bémol viendra de son aspect répétitif, mais pas plus qu’un Coloretto par exemple.

animalabordarche

Un petit mot sur l’édition

Le matériel est bien soigné, mention spéciale aux arches-chevalets en 3D qui sont bien conçus et endurants. Par ailleurs, une fois le matériel dans la boîte, rien ne bouge. Les illustrations de Wolfgang Sentker un peu old school font bien le job, et parlent à un très large public. Les tuiles sont bien lisibles (fond uni, chiffre en gros, petite icône de rappel). R.A.S. 

 

► MMM ! Quand le chat n’est pas là…

mmm_box

 

Derrière ce nom se cache un énième jeu du Dr Knizia pour les enfants. Petit aparté : Je ne sais pas vous, mais moi à chaque fois que je lis « Dr Knizia » je vois une image d’un homme en blouse blanche. Bref ! Venons-en au jeu. Les souris, Charlie et sa femme Charlotte, organisent un grand repas avec toute la famille, mais pour que la fête soit réussie, il faut qu’il ne manque de rien ! Vous êtes en charge de remplir les réserves… mais le chat vous guette.

C’est un jeu purement coopératif : nous sommes tous des souris qui faisons des provisions dans le cellier, enfin, tant que le chat n’est pas là… Il nous faut récupérer toute la nourriture avant qu’il n’arrive, sinon c’est perdu.

mmm05

Comment ça fonctionne ? 

On choisit un premier joueur qui va lancer les 3 dés. Sur les faces des dés sont représentés des aliments (courgette, fromage, pain, poisson, carottes ou une croix). Le joueur doit placer au moins un dé sur le plateau, et il peut décider de relancer les autres dés, ou de placer tous ses dés d’un coup. Il les place sur les cases qui représentent les aliments en question. 

Une fois qu’il a placé tous ses dés sur le plateau, il les remplace par des jetons souris qui représentent la nourriture que Charlie et Charlotte ont réussi à subtiliser. Quand le joueur a placé tous ses dés ou qu’il ne peut plus relancer (si on a obtenu des dés avec des croix par exemple), on donne les dés au joueur suivant et le chat avance d’une case.

Mais il y a une astuce : si à notre tour de jeu on complète un aliment, c’est-à-dire que l’on pose le dernier jeton souris sur la dernière case d’un aliment, le chat n’avancera pas.

Il faut donc bien temporiser pour éviter que le chat n’avance, ce qui n’est pas pas facile à appréhender pour un enfant, car il faut anticiper. En effet, rien ne sert de compléter plus d’un aliment à la fois, mieux vaut faire en sorte que le chat n’avance pas plusieurs tours de suite et donc se garder des aliments presque complets sous le coude. 

Une fois que l’on maîtrise le jeu, on peut ajouter un peu de challenge : le plateau est double face, de l’autre côté la difficulté est accrue, les aliments comportent plus de cases pour être complétés.

mmm04

 

Et la petite variante qui va bien

mmm

Si dans la version normale on peut placer ses dés (et ses jetons souris) où l’on veut sur le plateau, dans cette variante il faut que les dés soient alignés, en colonne ou en ligne. Voilà qui demande un peu plus de réflexion ! Et le chat avance plus vite.

mmm03

 

Ce que j’en pense

Dans sa version classique, ma fille Clémentine (4 ans) peut y jouer sans presque aucune aide, elle y joue même toute seule. Avec la variante, Timothée (7 ans) peut quant à lui trouver un peu plus de challenge. Comme dans beaucoup de ces jeux pour enfants, j’aime bien théâtraliser les déplacements du chat pour donner de la vie (« Mmwaouu j’arrive ! »), les petits se prennent au jeu. Par contre, ils mettent un moment pour comprendre l’intérêt stratégique de ne pas compléter deux aliments à la fois.

mmm02

Un petit mot sur l’édition

Le matériel est simple, le chat est un petit pion en bois. Il y a 7 jetons souris de plus pour le cas où l’on en perdrait (bonne idée !). Par contre la boite est pleine … de vide (voir photo). Dommage de ne pas proposer un format plus compact !

mmmboitepleine

 

Puisqu’il faut choisir…

Si, comme moi, vous avez plusieurs enfants d’âges différents, alors Mmm! est le plus indiqué, puisqu’on peut y jouer à partir de 4 ans jusqu’à 7 ans. Avec la variante, qui est intéressante, il a l’avantage d’offrir plusieurs niveaux de difficulté tout en ayant un premier abord hyper simple.

Je recherchais un jeu où ma cadette pouvait jouer sans être ridicule par rapport à son frère plus âgé. Mission accomplie, ils jouent ensemble, les parties durent un quart d’heure, et l’aspect coopératif assure un moment ludique calme.

Si par contre vous avez un enfant plus âgé (8 ans) ou du genre précoce, ou si d’aventure vous avez envie de favoriser l’esprit compétitif, dans ce cas-là, je préconiserais plutôt Animal à bord. Rapide et astucieux, mixant hasard et mémoire, voire bluff, celui-ci a l’avantage de fonctionner très bien entre adultes.

En termes de prix, on reste autour des 20€.

Voilà donc deux jeux qui ont mérité leur sélection au Spiel à mon humble avis !

Maintenant à vous de voir …

 

2 Commentaires

  1. bgarz06 30/12/2016
    Répondre

    Je confirme l’intérêt de Mmm ! pour des enfants à partir de 4/5 ans.

    J’ai le jeu depuis 2 ans dans ma classe de maternelle et mes élèves adorent la tension à la fin quand le chat s’approche du garde-manger. C’est un bon jeu pour jouer entre adulte et enfant pour commencer à découvrir la stratégie et l’anticipation. En tout cas très intéressant au niveau pédagogique en maternelle^^

  2. morlockbob 30/12/2016
    Répondre

    Perso, animal a bord est très jouable entre adulte, on se fait avoir pareil (il y en toujours qui retiennent rien), et c est une bonne surprise. il fait partie des jeux pour « petits » que j ai avec 1001 trésors et que je sors avec les grands sans souci.

Laisser un commentaire