Andor : La Légende de Gardétoile

Andor : La Légende de Gardétoile

Michael Menzel a cartonné l'an dernier avec son tout premier jeu à lui qu'il inventait de A à Z, pour jouer avec ses enfants. Cartonné, oui, il a d'ailleurs remporté le Spiel des Jahres et l'As d'Or Cannois, pour dire, ça fait bien sur un CV quand même. Faut dire qu'il était bien entouré pour élaborer son premier jeu. Après avoir dessiné pour beaucoup d'auteurs pendant plusieurs années, il avait à dispo un sacré carnet d'adresse qui lui a permis d'avoir une dream team de beta-testeurs.

Dans Andor, qui est un jeu coopératif, vous formez une bande de héros qui va tenter de sauver le royaume de toutes sortes de menaces. Mais les heures sont comptées (chaque action fait avancer votre marqueur sur la piste des heures et nous avons 7 h dans une journée, bon, vous pouvez pousser plus loin mais vous vous fatiguerez !).

Le reproche qu'on a pu entendre sur ce jeu reposait sur l'argument du nombre limité de scénarios. Voilà le pourquoi de cette extension : la Légende de Gardétoile. Elle ne se contente pas d'ajouter quelques histoires par-ci par-là, non ma ptite madame, regardez bien sous le capot, là, oui, ça, et bhé oui, nous avons un générateur de scénarios. Les écrous reliés au moteur qui font bouger les essuies-glaces là, c'est un système de génération aléatoire de quêtes composé de 6×6 cartes.
 

Mais que nous dit Matthieu Bonin de chez Iello qui distribue le jeu en France ?

"À chaque partie, on piochera au hasard 1 cartes dans chacun des 6 paquets pour créer une nouvelle Légende cohérente mais imprévisible. Si je ne me trompe pas, ça fait plus de 45000 possibilités !"
45 000 ? Moi j'dis qu'il bluffe.

Mais c'est prévu pour quand, diiites Monsieur Bonin ?

"En termes de date de sortie, nous sommes malheureusement tributaires du calendrier de tirages internationaux de Kosmos, mais nous espérons que l'extension sera là pour Cannes…" Et oui nous espérons aussi !!

Laisser un commentaire