the-big-bookok

Accio ! The Big Book of Madness

The Big Book of Madness, qui sera présent au Off de Cannes, est en cours de préparation pour sortir d’ici la fin d’année chez Iello.

Il s’agibook-of-madnesst d’un jeu de deckbuilding coopératif signé Maxime Rambourg et illustré par Naïade. Vous incarnez un groupe d’apprentis sorciers un peu trop curieux, faut dire que cette première année au Collège était un peu ennuyeuse… Genre faire un petit sort de lumière avec son index, youpie quoi… Vous, ce qui vous branche, c’est de lancer du sort de papa, du vrai qui peut faire changer la météo ! Alors quand vous avez entendu parler de ce Big Book (oui, of Madness, bon…) planqué dans un coin de la bibliothèque, vous avez fait fi des avertissements de vos profs pour aller lire ça de vos propres binocles.

Bon, vous n’aviez pas prévu qu’en ouvrant le livre, des tonnes de créatures terribles allaient s’échapper dans le vrai monde…

Maintenant il va falloir nettoyer tout ça. Sans sombrer dans la folie, si possible.

 

Avada kedavra !

Bref, voici un jeu de deckbuilding coopératif dans lequel, vous, étudiants magiciens, devez agir en équipe afin de tourner toutes les pages du livre pour pouvoir le fermer une fois pour toutes, smashant une à une les créatures qui tentent d’en sortir. Voyez le tableau !

Chaque étudiant dispose de son propre deck de cartes, qu’il devra construire dans la partie. Diverses options s’offriront à vous : apprendre un nouveau sort, en lancer, ajouter des éléments à votre deck, détruire ou guérir une malédiction… Certains sorts vous permettent d’aider vos petits amis, améliorer votre deck, piocher des cartes, etc. mais les monstres du livre vont se battre, comptez la-dessus. Ils déclencheront des malédictions qui font froid dans le dos, et ce, à chaque tour. Sauf si vous êtes assez doués pour les dissiper à temps. Mais ils vous forceront à vous défausser de bons éléments ou de sorts, ils ajouteront des cartes Folie à votre joli deck, bref, ils ont leur petit lot de joyeusetés rien que pour vous. Ceci dit, si vous parvenez à tourner six pages et vaincre tous les monstres, vous gagnez la partie !

A découvrir au Off…

> Accio ! La fiche

Un jeu de Maxime Rambourg
Illustré par Xavier Gueniffey Durin
Edité par Iello
Pays d’origine : France
Langue et traductions : Anglais, Francais
Date de sortie : 8/10/2015
De 2 à 5 joueurs
A partir de 10 ans
Durée d’une partie entre 60 et 90 minutes

12 Commentaires

  1. Photo du profil de zedzed
    zedzed 27/01/2015
    Répondre

    J’ai hâte d’en apprendre plus sur ce jeu que je guette depuis pas mal de tps.

    Dans la même veine, je me suis noté dans un coin que Iello devait sortir un nouveau Garfield à base de draft coop il me semble et associé à un plateau de jeu.

    • Sacha 27/01/2015
      Répondre

      Tu as tout bon sur le jeu de Garfield sauf que ce ne sera pas de la coop (mais je confirme, c’est vraiment très bon).

  2. Photo du profil de ChrisE38
    ChrisE38 27/01/2015
    Répondre

    Ah, présent seulement au off ? J’avais cru comprendre qu’il sortait à Cannes ?

    • Sacha 27/01/2015
      Répondre

      Nop la sortie sera plus tard dans l’année.

    • Photo du profil de Jobe314
      Jobe314 27/01/2015
      Répondre

      C’était prévu mais finalement il « devrait » sortir cet été.

  3. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 27/01/2015
    Répondre

    Intéressant tout ça…

  4. Photo du profil de tartopom
    tartopom 27/01/2015
    Répondre

    Dites dites, c’est quoi le deckbuilding ? *troll inside*

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 27/01/2015
      Répondre

      il y a une petite infobulle si tu laisses ta souris sur le mot .. 😉

      • Photo du profil de tartopom
        tartopom 27/01/2015
        Répondre

        Aaaaaaaah. Merci. Je connaissais le mot, mais j’avais jamais fait ^^

  5. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 04/03/2015
    Répondre

    y en a qui l’ont joué au off ? Parait que c’est cool comme jeu

  6. Photo du profil de tahitigreg
    tahitigreg 31/05/2015
    Répondre

    testé aujourd’hui à Lyon lors de la journée IELLO au ludopole .le jeux est tres sympa !

    le jeu propose plusieurs niveaux de difficulté afin d’assurer la re-jouabilité  .

    On commence la partie par une petite sélection de son  personnages avec un deck de 13 cartes éléments fixés ( eau air terre feu) dont un élément dominant par étudiant et un pouvoir unique par étudiant. il est deja conseillé d’équilibrer les éléments lors de la selection des éleves ; en effet il sera peu efficace de prendre trois magiciens Air et un Feu…

    Comme dans tout deckbuilding le mecanisme est le même / on va essayer de récupérer des cartes de valeur de plus en plus grande afin de se débarrasser de ses cartes de valeurs plus faible : il existe donc les 4 elements de valeur 1.2.3.

    A son tour on peut :

    -utiliser le pouvoir unique de son perso

    – acheter des cates elements de valeur 2 ou 3

    – jouer un sort ( 4 de departs commun a tout le monde)

    – acheter un nouveau sort,cette fois unique

    – ou combattre un esprit libérer par le livre

    tout ceci se fait en payant les couts des cartes avec des cartes éléments

    au fur et a mesure les esprits sont de plus en plus fort jusqu’au boss final

    si on bat un ennemi il déclenche un effet positif pour les joueurs et si ont perd un effet négatif ( des cartes folies qui nous pourrissent le deck !!!)

    une seule partie mais deja envie d’y rejouer

     

    • Photo du profil de atom
      atom 01/06/2015
      Répondre

      @tahitigreg , super ça complète bien mon petit coup de projecteur ici : http://ludovox.fr/lalchimie-du-jeu-lenvers-du-decor-et-des-jeux-en-avant-premiere-time-stories-mafia-de-cuba-big-book-of-madness/
      Tu as mieux cerné que moi le coté deck building, il faut dire que j’ai pas jouer a beaucoup de deck building (excepté Magic si on considère que ça en est un). J’ai eu une très mauvaise expérience de jeux, avec un imbécile qui criait, donnait des ordres. (J’avais oublié que c’était possible, en général on joue en bonne intelligence que ce soit a la maison ou a l’asso).
      Pour revenir au jeu il est intéressant, par contre a tester en hard. Notre partie on a fait n’importe quoi on a réussit a s’en sortir.

Laisser un commentaire