A nous de vous faire préférer le Trains

A nous de vous faire préférer le Trains

Le rail. L'essayer, c'est l'adopter

On vous a déjà parlé de cette nouvelle édition de Trains, mais vous ne saviez pas si une édition française allait voir le jour. Maintenant si. Et c'est Filo qui s'y colle.

On n'a pas encore de précision sur les dates, mais c'est prévu pour 2014. En effet, Monsieur Guillaume de Filo nous dit non sans humour " je pense que ça ne sera pas avant 3 mois (délai de fabrication et d'acheminement)… ce qui, en me donnant un peu de délai, comme je commence à prendre de l'expérience dans le domaine, devrait nous emmener en août ;-D ". En effet, nous savons que la vie d'éditeur n'est pas sans suspens, rebondissement, twist de dernière minute et autres happenings alors restons sobres sur les annonces de date !

Trains : un jeu de Hisashi Hayashi, illustré par Ryo Nyamo, édité par Alderac Entertainment Group

Et comme une bonne nouvelle vient souvent accompagnée, BGG nous annonce que deux extensions vont sortir également ! Un nouveau deck de cartes sortira en juillet 2014 et une autre extension intitulée "Rising Sun" – avec deux nouvelles maps et des nouvelles cartes (oui vous avez remarqué qu'on a le même mot pour carte (à jouer) et carte (du monde) c'est pas très pratique quand même – qui est censée sortir plus tard dans l'année.

Pour que le train soit toujours un plaisir….
On situe l'action : c'est le XIXème siècle, peu après la révolution industrielle, les voies ferrées se sont largement développées dans le monde entier. Le japon qui importe la culture occidentale est désireux de faire partie des "grandes nations" de ce monde.

Dans Trains, les joueurs sont des gros capitalistes qui ont le goût des choses simples -comme l'argent qui coule à flot et les stock options- et ils dirigent une compagnie ferroviaire. Ils luttent les dents dehors pour que leur compagnie devienne plus grande et surtout meilleure que les concurrentes. Trains, la vie la vraie.

Sans maîtrise, la puissance n'est rien.


Lorsque c'est son tour, un joueur peut à la fois jouer des cartes de sa main et acheter des cartes de la réserve, dans n'importe quel ordre et autant de fois qu'il le veut. C'est free. Vous avez tout compris. Attention cependant car les actions doivent être réalisées une par une – un joueur ne peut pas acheter une carte en même temps qu'il joue des cartes de sa main, et il ne peut donc pas jouer une carte pendant qu'il en achète une. On veut bien que vos envies prennent vie mais pas n'importe comment non plus !

Quand un joueur a terminé de jouer/acheter des cartes, soit parce qu'il n'a plus de cartes ou de pièces, ou bien il ne souhaite pas jouer ou acheter plus de cartes, il nettoie sa zone de jeu et c'est au joueur suivant.

It's in the game.

Un joueur peut aussi décider de passer son tour, et oui, parce que le monde bouge vous savez et un joueur qui passe son tour, ça arrive, d'ailleurs il peut, comme action spéciale, remettre à fond la forme toutes les cartes Déchets qu'il a en main dans la réserve. Parce que les cartes Déchets, c'est un peu la petite faiblesse qui vous perdra.

Quand vous jouez une carte vous gagnez autant de pièces que la carte en vaut. Ces « pièces » sont en fait de la monnaie virtuelle que vous pourrez utiliser pour acheter de futures cartes, et tellement + encore. Les pièces ainsi gagnées ne sont valables que pour le tour de jeu en cours. Franchement, vous pourriez demander plus à votre argent.

Trains : en avant les histoires.
Si la carte que vous avez jouée, est une carte Action, vous pouvez appliquer ses effets si vous le souhaitez. Si vous choisissez de ne pas appliquer les effets de la carte, vous gagnez quand même les pièces que vous donne cette carte. En gros les effets permettent de poser des rails sur le plateau de jeu, faire une extension de gare, stocker des déchets, piocher… Ha oui c'est fort en chocolat !

What else?
Dès que tous les marqueurs "gare" sont posés sur le plateau, ou que 4 pioches sont épuisées, ou encore qu'un joueur a joué tous ses petits cubes et ses gros cubes gare, la partie prend fin. Celui qui gagne aura des dents belles et fortes.
Qui peut te battre ?
Et bien, celui qui possédera le plus de points de victoire en fin de partie.

Prochaine étape : l'avion, pour faire du ciel le plus bel endroit de la terre.

En effet, l'éditeur AEG vient d'annoncer qu'ils allaient décliner le principe pour pouvoir s'envoyer en l'air cette fois avec Planes (de David Short) où vous jouerez un groupe de personnes qui essayent de se frayer un chemin à travers un aéroport bondé afin d'atteindre votre avion avant le décollage. Les familles ou les groupes des autres joueurs ainsi que les voyageurs neutres risquent de provoquer toutes sortes d'embouteillages dans le terminal qui pourront vous empêcher d'embarquer sereinement. A suivre…

Laisser un commentaire