► E.D.I.T.O. Cthulhu dans le J2S, pourquoi tant de poulpes ?

Cthulhu, vous connaissez ? Ouais, je parle bien du gros truc avec des tas d’appendices qu’on voit sur moult boîtes de jeu. Face de seiche, tentacules sur la bouche et le derrière, parfois des ailes de chauve-souris. Ouais, lui.

Kézaquo ? Eh bien sachez que Cthulhu est avant tout un personnage de littérature. Il apparaît pour la première fois en 1926 dans la nouvelle l’Appel de Cthulhu (The Call of Cthulhu) de Lovecraft. Il s’agit d’un des « Grands Anciens » : des créatures venues de l’espace pour asservir tous les mondes connus. Seulement, Cthulhu s’est… endormi, dans sa cité de R’lyeh, et il rêve peinard. Ses cultistes aimeraient le réveiller, grâce à des rituels surpuissants, et sont guidés par… la folie, et les rêves.

Bien qu’il y en ait d’autres comme Yog-Sothoth, Hastur, Nyarlathotep ou Dagon, c’est Cthulhu qui a la vedette, qui est le plus emblématique d’entre tous. Voilà la vraie icône de la mythologie lovecraftienne !

 

Elder_sign1

Un Signe des Anciens pour se protéger ?

 

De son vivant, Lovecraft a toujours encouragé les autres créateurs à se servir des mythes qu’il avait créés ; aussi, des écrivains comme August Derleth ou Clark Ashton Smith ont poursuivi avec la même base mythique que Lovecraft, avec plus ou moins de succès. Les droits d’auteur et l’exploitation du corpus lovecraftien ont été compliqués à gérer, car deux exécuteurs testamentaires se sont présentés, R.H. Barrow et August Derleth. Cela n’a jamais empêché les artistes de s’inspirer de l’œuvre de Lovecraft ! Avec l’écrivain de science-fiction Philip K. Dick (Blade Runner, Minority Report, Total Recall, le Maître du Haut Château), il est l’un des auteurs les plus adaptés au cinéma. Et dans le jeu vidéo. Et dans le jeu de société. Surtout depuis 2008, date à laquelle l’œuvre complète de Lovecraft est tombée dans le droit public européen. Pour les États-Unis, la question reste floue et compliquée ! Je vous renvoie à un article Wikipédia pour plus de détails.

Qu’est-ce qui explique qu’on retrouve notre Grand Ancien à tête de seiche aussi souvent dans les jeux de société ? Je vais tenter d’effleurer le sujet. Bien sûr, étant infiniment vaste, il sera difficile d’être exhaustif…

Retour sur Cthulhu

J’ai déjà dit plus haut que Cthulhu éclipsait les autres, et bien le jeu de société Cthulhu Wars (replay partie ici, on en reparlera bientôt) est l’incarnation parfaite de ce propos : il s’agit ni plus ni moins d’une guerre entre Grands Anciens, et seul Cthulhu est mentionné par le titre. Cthulhu c’est la star. Il en va de même pour Cthulhu Realms, qui propose d’acheter des cartes telles qu’Hastur, Dagon ou Nyarlathotep.

En revanche, certaines œuvres exploitent plus le décor typique lovecraftien : une Nouvelle-Angleterre décrépite, des investigateurs qui se plongent dans la folie. Par exemple, dans les jeux FFG Horreur à Arkham, Les Contrées de l’Horreur ou dans Le Signe des Anciens, les joueurs incarnent des opposants au retour des Anciens, les investigateurs. Au-delà du contexte « historique », je pense que cela fonctionne aussi car les Anciens et leurs sbires (créatures mineures, cultistes) fonctionnent à la manière des scénarios médiéval-fantastiques où l’on se bat contre un démon ou un dragon, la descente dans la folie en plus. On a un canevas semblable. Le public est dépaysé, mais pas perdu. 

 

fate-of-the-elder-gods-jeu-de-societe

Les cultistes ont cette manie de s’habiller en kitsch, parfois…

 

C’est bon d’être mauvais

Les rôles sont souvent inversés dans les jeux Cthulhu, et l’on se complaira à prier les Anciens dans Kingsport Festival, dans un jeu presque faustien où l’on se brûlera peut-être les ailes à force de rituels occultes. Est-ce le plaisir de jouer le méchant dans un univers fictif qui parle là ? L’envie de jouer à Pandémie, mais en tant que virus ? (Oh, d’ailleurs, un certain Pandemic: Reign of Cthulhu va sortir sous peu…). Est-ce par attrait pour l’interdit, ou le fantasme d’une folie indomptable et hors de ce monde ? Est-ce parce que c’est l’entité supérieure de Cthulhu qui nous guide et excuse nos actes maléfiques ? Ou simplement parce que la créature monstrueuse exerce une fascination sur nous, et qu’on finit par vouloir être de son côté ? Reconnaît-on dans Cthulhu (ou les autres) une portion de la folie humaine ?

Ce qui ressort souvent des dérivés lovecraftiens, c’est ce côté halluciné, dément, mais aussi la recherche de savoir à tout prix. Je dois absolument citer Shadows of Brimstone, qui nous met face à une invasion démoniaque « parce qu’ l’humanité a creusé trop profond ». Cette idée d’aller trop loin, de transgresser les limites de la raison, voilà une constante dans les œuvres qui relèvent de cet univers. Est-ce cela qui en fait l’attrait ? Je suppose que l’imaginaire riche et préexistant est aussi évidemment un facteur… Quoi de plus confortable pour un éditeur que de plonger son jeu dans un univers opulent, cohérent, connu ?  

Cthulhu01

L’appel de Cthulhu, par Boulet

 

Notons pour finir ce petit tour qu’on trouve de plus en plus de visions un peu moins sérieuses de Cthulhu et de ses copains Anciens. J’ai déjà parlé de Cthulhu Realms, qui aborde le thème de façon cartoonesque et humoristiques, mais on pourrait également citer Miskatonic, lycée de jeunes filles, Cthulhu Fluxx, Munchkin Cthulhu, Fast and Fhtagn (Cthulhu et des bagnoles, oui oui) ou même l’extension de Smash Up : Cthulhu Fhtagn ! qui, chacun à leur manière, tournent en dérision ce mythe.

Et vous, votre poulpe, vous le préférez comment ?

 

 

20 Commentaires

  1. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 15/06/2016
    Répondre

    Merci Umbé pour cet édito ! Et pendant ce temps Cthulhu wars a passé la barre des 80 000€ sur Ulule… Le poulpe ils l’aiment sur un plateau rigide là bas !

    • Photo du profil de Umberling
      Umberling 15/06/2016
      Répondre

      Et puisqu’on parle bouquins, se finit dans 3 jours un financement participatif sur l’héritier spirituel de Lovecraft, Clark Ashton Smith : l’intégrale en français est par .

  2. Photo du profil de fouilloux
    fouilloux 15/06/2016
    Répondre

    Ah, il y a Salem aussi sur le thème, mais qui est passé plutôt inaperçu.

  3. Photo du profil de Zuton
    Zuton 15/06/2016
    Répondre

    Salem : mon premier Cthulhu que je conserve précieusement et auquel je rejoue toujours avec plaisir…

    Comment prononce -t-on officiellement « Cthulhu » ? Pour ma part cela ressemblerait à « Chtoulou » mais je me pose toujours la question… si les experts du monstre pouvaient répondre, je pourrai ainsi paraitre moins bête en société love-craftienne…

    • Photo du profil de TSR
      TSR 16/06/2016
      Répondre

      Selon mon expertise reconnue dans un rayon d’un mètre quand je suis aux toilettes, « Keu Ssou Lou » (ss pour le diphtongue j’ai pas mieux).

    • Photo du profil de fouilloux
      fouilloux 16/06/2016
      Répondre

      Je dis aussi Chtoulou. Pour Salem j’avais fait qu’une seule partie, et j’avoue que j’avais pas trop accroché.

      • Photo du profil de Shanouillette
        Shanouillette 16/06/2016
        Répondre

        Moi je prononce Ktoulou, mais normalement c’est pas prononçable par un être humain donc on ne peut pas vraiment se tromper.

        D’après une lettre de Lovecraft :

        « La véritable sonorité, si les organes humains peuvent l’imiter, ou la retranscrire par courrier, ressemble à : khlûl’-hloo, la première syllabe étant prononcée gutturalement et très sèchement. Le « u » ressemble à celui de « full ». Cette première syllabe n’est pas sans rappeler « klul », puisque le « h » affirme l’épaisseur gutturale. Quant au son « l », lui, il n’est pas représenté »

      • Photo du profil de Umberling
        Umberling 16/06/2016
        Répondre

        On prononce [kˈθl] soit ka ou ke (mais avec une voyelle très courte) thou (longue) lou (longue). Mais apparemment les experts diraient [(k)ʟ̝̊ʊlʔɬuː] avec un h bien guttural, des « ou » différenciés et tout. Sérieusement.

        • Photo du profil de Shanouillette
          Shanouillette 16/06/2016
          Répondre

          à tes souhaits !!

        • Photo du profil de fouilloux
          fouilloux 16/06/2016
          Répondre

          Ah ok. Bon, je vais rester sur Chtoulou moi hein.

          • Photo du profil de Umberling
            Umberling 16/06/2016

            Dire Ktoulou est plus proche de la « bonne » prononciation et n’est pas compliqué, sinon 😉

          • Photo du profil de fouilloux
            fouilloux 16/06/2016

            Oui pardon, j’écris « Ch », mais dans ma tête c’est « K ».

  4. Achéron Hades 15/06/2016
    Répondre

    Bon je le ramène encore, mais the Cards of Chtulhu est un excellent jeu solo. Du moins avec son extension beyonf the veil qui donne un coté plus stratégique moins aléatoire. Perso j’aime bien ce jeu mais très difficilement trouvable (obligé d’acheter sur un site américain, et à un canadien pour l’extension) et il ne faut pas être allergique à l’anglais 😉

    • Photo du profil de Umberling
      Umberling 16/06/2016
      Répondre

      Ah ben ouais, j’ai bien dit que j’avais seulement effleuré le sujet hein ^^

  5. Photo du profil de eolean
    eolean 16/06/2016
    Répondre

    Trop de poulpe tue le poulpe. C’est un univers qui m’a séduit pendant mes vieilles parties de jdr il y a fort longtemps. Maintenant j’en suis de plus en plus hermétique. J’ai le sentiment que beaucoup d’éditeurs se servent du mythe pour toucher une base geek à des fins plus commerciales que déontologique (ça doit être un gros mot :p). Je sais bien qu’il faut faire des sous, mais je préfère les créations originales que les bonbons ressucés… Et ça vaut pour les XXX erzatz su seingeur des anneaux ou de star wars, etc…

    • Photo du profil de fouilloux
      fouilloux 16/06/2016
      Répondre

      tttttttt, on dit pas du mal du Sda. Pour le coup d’ailleurs, à part Edge, personne ne sort de jeu dans cet univers, donc je trouve qu’on est loin de la saturation.

      Par contre je partage ton avis sur le poulpe qu’on voit partou (ah et on a oublié de parler des demeures de l’épouvantes et de la nuit du grand poulpe)

      • Photo du profil de eolean
        eolean 16/06/2016
        Répondre

        Ah mais loin de moi de dire du mal. En tant qu’ancien rôliste, je vous à l’univers de tolkien un culte sans nom, avec des photos, un portrait dans le salon, de l’encens et la prière au balrog et à peter jackson tous les soirs. Bon d’accord, je n’aime pas le style d’écriture de tolkien (je préfère gemmell, cook ou encore eddings), mais c’est surtout qu’on a déjà tout vu de ces univers, on sait où on mets les pieds. Comme avec chtullu. Du coup, je confesse monsieur l’abbé (:p) que je ne suis pas emballé à l’idée d’attaquer un jeu dans ces univers ! Eut égard à la qualité des dis jeux ^_^

  6. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 16/06/2016
    Répondre

    ça sent la perte de santé mentale ça…

  7. Photo du profil de eins
    eins 17/06/2016
    Répondre

    Et accessoirement, les écrits de Lovecraft sont tombés dans le domaine public d’où pléthore de jeux.

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 17/06/2016
      Répondre

      Vi vi, c’est dit dans l’article ;p  (« il est l’un des auteurs les plus adaptés au cinéma. Et dans le jeu vidéo. Et dans le jeu de société. Surtout depuis 2008, date à laquelle l’œuvre complète de Lovecraft est tombée dans le droit public européen.« )

Laisser un commentaire